Accueil » ARTICLES » Le verre à vin idéal pour la dégustation

Le verre à vin idéal pour la dégustation

Dans la poursuite des notions de base en œnologie, je vous propose aujourd’hui de nous arrêter sur les qualités dont doit disposer un verre à vin pour une dégustation de vin idéale.

Comme nous le verrons pas la suite, différents critères sont importants pour qu’une dégustation de vin se déroule dans de bonnes conditions. Il est évident qu’un excellent vin dégusté dans un verre de bière ne livrera pas les mêmes subtilités que s’il est servi dans un contenant adéquat.

Quelles sont les caractéristiques d’un verre à vin idéal ?

La forme

Tout d’abord parlons de la forme. La forme du verre est un élément crucial pour une bonne dégustation de vin. C’est la forme “tulipe” qui est recommandée pour livrer les arômes de manière optimale : large en bas, resserrée sur le haut. Un peu comme le principe d’une carafe. Le fait d’avoir le bas du verre assez large permettra au vin d’être en contact avec l’oxygène. La partie plus étroite permettra quant à elle d’acheminer les arômes au nez de manière optimale.

Les différentes parties du verre à vin

Détaillons d’abord ensemble les différentes parties du vin, de haut en bas.

Cette image provient du site du Figaro

Le buvant : C’est la partie où l’on pose les lèvres

La cheminée : C’est la partie plus étroite sur le dessus du verre, celle qui va permettre aux arômes de se diffuser de manière optimale.

L’épaule : C’est la partie large dans le bas du verre. Le service d’un verre de vin doit s’arrêter au niveau de l’épaule. Si l’on remplit trop le verre, les arômes seront enfermés dans le verre.

La paraison : C’est la partie qui sera directement en contact avec le vin. Elle peut être ronde galbé ou à l’inverse droite et anguleuse. Au plus la paraison est large, au plus le vin sera en contact avec l’oxygène.

Le bouton : le bouton est la jonction entre le contenant et le pied du verre.

Le pied : c’est la partie verticale du verre, que l’on peut appeler aussi “jambe”.

La base : c’est le socle du verre, celle sans qui il ne pourrait tenir debout.

La finesse

L’épaisseur du vin est importante mais pas cruciale. Plus un verre est léger et fin, plus l’expérience sensorielle se concentrera sur le vin en tant que tel.

Evidemment, l’inconvénient tient au fait que plus le verre est fin, plus le risque de le casser est élevé 😉

Verre à vin blanc, verre à vin rouge

Les verres à vin blanc sont généralement plus étroits que les verres à vin rouge. Cela réside dans le fait que les vins blancs ont généralement moins besoin d’être “tournés” dans le verre pour libérer les arômes. Les vins rouges nécessitent davantage d’être oxydés.

Et pour les bulles ?

Oublier tout ce qu’il est de l’ordre de la coupe de Champagne. Déjà, vous risquez de vous en mettre partout (qui ne renverse pas en faisant “tchin!” avec une coupette ?) et ce n’est pas du tout le verre idéal pour les produits pétillants, car la bulle est moins bien contenue dans le verre. Privilégiez plutôt une flûte, ou encore le verre à vin classique comme décrit ci-dessus.

Le meilleur verre pour un vin mousseux est encore un verre à vin traditionnel

Verre noir

Pour le fun, pourquoi ne pas acheter quelques verres à vin noirs ? Cela vous permettra de faire des dégustations totalement à l’aveugle. On appelle habituellement “dégustation à l’aveugle” le fait de goûter un vin sans savoir d’où il provient, en se basant sur l’analyse visuelle, olfactive et gustative. Avec un verre à vin noir, vous ajoutez une difficulté supplémentaire !

Et si vous avez un amis un peu trop prétentieux que vous souhaitez piéger, quoi de mieux que de lui servir un liquoreux rouge dans un verre noir… Devinera-t-il la couleur du vin ? 😉

Comment tenir le verre à vin

Quel que soit le verre choisi, le conseil important à retenir est de toujours tenir le verre par le pied ou par la base. Evitez par dessus tout de tenir votre verre par le calice (la partie qui contient le vin) car la chaleur de votre peau pourrait réchauffer le vin. Qu’il soit rouge ou blanc, le vin mérite d’être dégusté à bonne température. De plus, vous éviterez ainsi d’avoir de vilaines traces de doigts sur votre verre 😉

Mon choix de verre à vin

Personnellement j’utilise les verres à vins Oenomust de chez Lehmann Glass. Ce sont les verres à vin qui ont été recommandés durant mes cours d’œnologie. Déjà, je les trouve très jolis, ils font leur petit effet 😉 De plus, je trouve que leur taille permet d’avoir un beau volume de vin dedans. Evidemment, j’utilise ceux de 40cl. En règle générale, on conseille plutôt ceux de 32cl pour la dégustation. Mais qui serait contre d’avoir un peu plus de vin dans le verre ? 😉

Je vous invite à tester une dégustation dans différents types de verre. Vos retours m’intéressent 😉

Je poursuis mon challenge 30 notions de base en oenologie en 30 jours. N’hésitez pas à me dire en commentaire quelle notion souhaiteriez-vous que je développe dans un article ?

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ;-)

Laisser un commentaire