Accueil » ARTICLES » 5 vins originaux à boire en été

5 vins originaux à boire en été

Ca y est, l’été est là ! Je ne sais pas chez vous, mais ici il a tardé à pointer le bout de son nez. Entre températures indécentes et pluies torrentielles, on commençait presque à désespérer. Pour fêter cela, je vous propose un article présentant des vins originaux à boire en été, quand le thermomètre flirte avec les 30°.

Spontanément, lorsque l’on pense à l’été, on pense au rosé en bord de piscine, où du petit vin blanc sec pour accompagner l’apéro. C’est en effet un bon choix, classique mais sûr, pour passer un bon moment. Dans cet article, je vais vous présenter des vins, tranquilles ou effervescents, dont vous n’avez peut-être même jamais entendu parlé. N’hésitez pas à me le dire en commentaire en dessous de l’article.

1. Cerdon du Bugey

Aloooors, première originalité, le Cerdon du Bugey. Cette bulle est originaire de Savoie (même s’ils se considèrent comme une région à part) et plus précisément dans l’Ain. L’originalité réside dans deux points. Tout d’abord il s’agit d’un vin effervescent rosé. En effet, il est composé principalement de Gamay (et parfois un peu de Poulsard, que l’on retrouve aussi dans le Jura). L’autre point d’originalité provient de sa méthode de fabrication. Il s’agit ici d’une méthode que l’on appelle “ancestrale”. Cela consiste à stopper la fermentation (lorsque le jus se transforme en vin, comme expliqué dans cet article) en refroidissant la cuve (les levures arrêtent donc de travailler) puis de mettre le vin en bouteille pour que la fermentation se relance dans la bouteille et que les bulles se forment. Cela donne donc un vin mousseux, qui contient du sucre résiduel naturel et avec une faible teneur en alcool. Parfait pour l’apéro !

Le Cerdon du Bugey est un vin original que l'on peut boire en été en apéritif
Le Cerdon du Bugey est un vin mousseux original à boire en été

2. Bordeaux Clairet

Le Bordeaux clairet n’est ni un vin rosé, ni vraiment un vin rouge. Principalement à base de merlot, le vin est issu d’une macération plus courte (environs 24h) pour donner lieu à un vin “rouge claire”. Les arômes d’un Bordeaux Clairet se tournent vers le fruit, avec très peu de tanins. Le but de ce genre de vins est une grande buvabilité. Notons également que le clairet peut aussi être représenté dans d’autres régions. J’ai par exemple bu un vin “clairet” d’appellation Bourgueil, en Loire. Un vin clairet s’accordera super bien avec vos apéritifs (dans ce cas, vous pouvez même le mettre un peu au frais avant de servir), mais aussi avec vos barcecues ou vos salades d’été.

3. Un rouge d’été

Ma proposition numéro 3 consiste bien en un “vrai” rouge. Je le distingue donc du clairet que l’on vient d’aborder. Il existe des rouges qui ont été élaboré dans un but de le rendre facile à boire, sans forcément être accompagné d’un repas (copieux). Ici, on prône le rouge d’apéro, digeste, “glou glou”, sur le fruit, sans trop de tanins. Et s’il est nature, c’est encore mieux ! On évite comme cela les risques de maux de tête. Je préviens en effet souvent les risques de finir la bouteilles nettement plus vite que prévu 🙂

Quoi de mieux qu’un rouge d’été servi un peu frais, un apéritif et le soleil ?

4. Un rosé de saignée

Cette liste ne pouvait pas ne pas contenir un rosé. Mais je vous invite ici à casser les codes et à partir plutôt sur un rosé de saignée. Un rosé de saignée se distingue des rosés “classiques”, dits de pressurage direct, par la méthode de vinification. Un rosé classique provient d’un raisin noir que l’on a pressé directement et dont le jus de raisin est ressorti rosé. Après fermentation de ce jus, l’on obtient en rosé. Le rosé de saignée provient d’une cuve de vin rouge. Lorsqu’on élabore un vin rouge, on foule le raisin pour faire éclater les baies, puis on laisse le tout macérer et fermenter. Pour obtenir un rosé de saignée, on vide alors une partie de la cuve par le robinet qui se trouve en bas de la cuve, après une durée déterminée par le vigneron. Il en ressort donc un rosé plus foncé, avec des arômes plus puissants qu’un rosé de pressurage direct. Il conviendra donc davantage pour vos repas d’été, moins pour l’apéritif. Mais invitez-le à votre table de barbecue ou de gratins de légumes d’été et vous serez comblés.

5. Un vin blanc de macération

Pour finir en beauté ces 5 vins originaux à boire en été, pourquoi ne pas tenter un vin de macération, appelé aussi vin “orange”. Un vin de macération est un vin blanc qui a macéré. Plutôt que d’être pressés directement, les raisins blancs vont être foulés (un peu comme pour un vin rouge) et vont macérés pendant une certaine durée. Le résultat donne un vin blanc plus puissant, parfois avec des notes d’épices plus prononcées, parfois avec une fraîcheur (une acidité) plus importante. Vous pouvez donc soit le savourer en apéritif, soit l’accompagner de cuisine d’été (de petits poissons marinés, de salade composée, de tapenades…)

Voilà qui clôture cet article sur les 5 vins originaux à boire en été. J’espère que cela vous a donné de bonnes idées pour les prochains jours. N’hésitez pas à me dire en commentaire quel vin vous aimez dégustez par ce beau temps !

Si vous avez aimé l'article, vous êtes libre de le partager ;-)

2 commentaires sur “5 vins originaux à boire en été”

  1. Bonjour, en effet la météo est capricieuse mais tu es là pour ramener du soleil ! 😊
    C’est intéressant de voir tous types de vins dont nous avons pas forcément l’habitude de voir. Étant moi-même un non-connaisseur de vin, c’est appréciable. Cela donne envie de se faire un bon petit apéro originale 🙂

    Merci pour cet article.

  2. Merci, Clémence, pour ces vins à boire en été. Personnellement, je suis plutôt rouge, je vais donc essayer ta troisième proposition 😉

Laisser un commentaire